Comment le continuum doit-il être utilisé?

Le ministère de l’Éducation rend obligatoire la mise en œuvre de la Stratégie d’équité, une composante essentielle de sa vision renouvelée de l’éducation. Par conséquent, le continuum servira à harmoniser les pratiques des écoles avec la Stratégie d’équité.

 

Il est important de garder en tête que l’utilisation optimale du Continuum sera déterminée à la fois par les principaux intéressés et par la communauté. Les directions et directions adjointes sont invitées à évaluer leurs propres valeurs et pratiques de leadership et à y réfléchir. Une telle approche favorise en effet le dialogue avec le personnel, les élèves et la communauté, dans le but d’élaborer des stratégies concrètes pour progresser dans le Continuum. Les facteurs locaux, comme le profil et l’expérience de la communauté, auront également des répercussions sur la méthode optimale d’utilisation du Continuum.

Comme point de départ, les directions et directions-adjointes doivent s’assurer qu’ils font tout en leur pouvoir pour protéger toute personne ou tout groupe de discrimination en se basant sur la liste des motifs de discrimination interdits de la Commission ontarienne des droits de la personne (www.ohrc.on.ca/fr), et qu’un processus est en place pour traiter efficacement tout cas de discrimination. Les motifs de discrimination interdits liés à l’éducation sont les suivants (au moment de la publication) :

  • L’âge

  • L’origine ancestrale, la couleur et la race

  • La citoyenneté

  • L’origine ethnique

  • Le lieu d’origine

  • La croyance

  • Le handicap

  • L’état familial

  • L’état matrimonial

  • L’identité de genre et l’expression de l’identité sexuelle

  • Le sexe

  • L’orientation sexuelle


 

La mise en œuvre de la politique d’équité et d’éducation inclusive est une responsabilité de taille pour une direction ou direction-adjointe, qui non seulement doit intégrer les éléments obligatoires au plan de son école, mais aussi voir au fonctionnement quotidien de l’établissement. C’est pourquoi on ne s’attend pas à ce qu’il ou elle fasse cavalier seul. La direction ou direction-adjointe, alors qu’elle intègre les éléments de la politique d’équité et d’éducation inclusive au plan d’amélioration de l’école, peut s’appuyer sur le continuum pour évaluer les pratiques actuelles et déterminer les mesures à prendre. Il ou elle doit s’adjoindre d’autres directions ou directions adjointes, le conseil scolaire et des membres de la communauté scolaire qui forment sa clientèle. L’administrateur ou l’administratrice doit lancer des conversations suscitant la réflexion avec le personnel et les élèves, le conseil scolaire, les communautés d’apprentissage professionnel et les partenaires communautaires pour favoriser une réflexion profonde sur les pratiques actuelles et instaurer des changements concrets et durables.

Le présent document peut être utilisé en tout ou en partie par l’école et le conseil scolaire de différentes façons, notamment comme :

  • outil de référence pour l’Équipe d’action pour la sécurité dans les écoles et le personnel spécialisé (équipes de leadership, futurs leaders, chefs de section, leaders pédagogiques, etc.);

  • outil de réflexion pendant l’examen des données recueillies dans le cadre du sondage sur le climat scolaire;

  • ressource pour l’élaboration et l’examen des plans d’amélioration des écoles, des plans budgétaires, des projets spéciaux (p. ex. initiatives de justice sociale) et des plans annuels de perfectionnement individuel;

  • outil servant à guider les discussions avec les élèves, les parents, les partenaires communautaires et les autres directions et directions-adjointes;

  • aperçu, inscrit dans le profil d’une école, servant à la transition de la direction d’un conseil.

Le présent document a été révisé à un moment précis, suivant des demandes de modification par le ministère de l’Éducation, et son utilisation est prévue à des moments précis. Cependant, les directions, les directions-adjointes et les équipes de planification doivent tenir compte du dynamisme des écoles et des localités où elles se situent, rester à l’affût de la fluctuation constante de la composition de la communauté et des facteurs locaux et intervenir continuellement. Tout comme les sondages et les autres outils de collecte de données qui servent à jauger régulièrement le climat scolaire, le Continuum doit être utilisé de manière continue pour évaluer les progrès réalisés par les écoles sur le plan de l’équité et de l’éducation inclusive.

 

Il est important que les connaissances et les pratiques des leaders et de leurs équipes soient à jour, et que l’ensemble de la communauté puisse collaborer avec l’équipe-école pour mettre en œuvre les pratiques du Continuum.

 

Il est peu probable que les écoles se trouvent toutes aux mêmes points de chacun des huit domaines d’intervention du Continuum présentés dans le document, ce qui est compréhensible étant donné les différents degrés de connaissances et d’expérience qu’on trouve dans une communauté donnée, ainsi que les différents facteurs qui la touchent. Tant que la direction ou la direction-adjointe est au fait de la situation et collabore avec la communauté pour mettre en œuvre le Continuum, l’objectif de l’outil est atteint.


Le présent document et le document sur lequel il est fondé sont destinés aux communautés scolaires composées d’enfants et de jeunes mineurs. Les administrateurs et administratrices de programmes d’apprentissage pour adultes sont invités à utiliser le présent document, mais dans ces cas, il pourrait s’avérer nécessaire de modifier légèrement l’approche adoptée, particulièrement les éléments liés à la participation des parents et de la communauté.

© 2017 CRRIDEC