Accessibilité: politique qui s’assure que tous les Ontariens sont en mesure d’avoir accès et d’utiliser les services et programmes développés et fournis par le gouvernement provincial.

Accommodement : ajustement apporté à des politiques, à des programmes, à des lignes directrices ou à des pratiques, y compris les modifications de l’environnement physique et de divers types de critères, dans le but de permettre à chacun d’avoir accès à la prestation de services en toute égalité et d’y prendre part, et de participer et de s’acquitter de son mieux des tâches confiées dans un cadre professionnel ou éducatif.

Adaptation pour diverses religions : obligation, aux termes du Code des droits de la personne de l’Ontario, de mettre en place des mesures d’adaptation raisonnables pour les élèves et les membres du personnel qui souhaitent observer les doctrines ou les pratiques de leur foi, mais aussi pour ceux qui ne désirent pas prendre part à une forme d’observance religieuse, quelle qu’elle soit.

 

Bien-être :  image positive de soi, état d’esprit et sentiment d’appartenance que nous ressentons lorsque nos besoins d’ordre cognitif, émotionnel, social et physique sont satisfaits.

 

Climat scolaire positif : Le climat scolaire correspond au milieu et aux relations d’apprentissage au sein d’une école et d’une communauté scolaire. Un climat scolaire positif existe lorsque tous les membres de la communauté scolaire se sentent dans un milieu sécuritaire, inclusif et tolérant, et promeuvent activement les comportements et les interactions positifs. Les principes de l’équité et de l’éducation inclusive sont intégrés dans un milieu d’apprentissage pour contribuer à un climat scolaire positif et à une culture de respect mutuel.

Code de conduite :  énoncé des normes de comportement claires à l’intention des conseils scolaires, pour que ceux-ci puissent à leur tour établir leur propre code.

Code des droits de la personne de l’Ontario (souvent désigné simplement par « le code » ou « le Code») : Loi provinciale qui donne le droit à l’égalité des chances et qui lutte contre la discrimination dans des domaines précis comme l’éducation, l’emploi, le logement et les services. Le Code vise à prévenir la discrimination et le harcèlement, et à y faire face.

 

Culture : L’ensemble des idées, des croyances, des valeurs, des connaissances, des langues et des mœurs d’un groupe de personnes qui ont un certain patrimoine historique en commun. cyberintimidation.

 

Curriculum sensible à la culture : un curriculum qui reflète la diversité des connaissances des besoins et des cheminements de chacun; qui fournit aux élèves et au personnel des possibilités authentiques et pertinentes pour leur permettre d’apprendredifférents contextes historiques, culturels et perspectives.

 

Discipline progressive : démarche à l’échelle de l’école impliquant toute l’école et utilisant un ensemble homogène de programmes de prévention, d’interventions, d’appuis et de conséquences qui vise à corriger des comportements inappropriés chez les élèves et à tirer parti des stratégies qui encouragent et favorisent des comportements positifs.

 

Discrimination : Traitement non équitable ou préjudiciable d’une personne ou d’un groupe de personnes fondé sur les motifs énoncés par le Code des droits de la personne de l’Ontario (p. ex., race, orientation sexuelle, handicap) ou sur la base d’autres facteurs.

Discrimination systémique : Type de discrimination né de politiques ou pratiques institutionnelles apparemment neutres, mais renforcées par certaines structures institutionnelles et dynamiques de pouvoir, et qui se traduisent en pratique par le traitement différentiel et non équitable des membres de certains groupes.

 

Éducation inclusive : éducation basée sur les principes d’acceptation et d’inclusion de tous les élèves. L’éducation inclusive veille à ce que tous les élèves se sentent représentés dans le curriculum et dans leur milieu immédiat, de même que dans leur milieu scolaire en général, et dans lequel la diversité est valorisée et toutes les personnes sont respectées.

Engagement des élèves:    favoriser chez les élèves leur engagement social (sentiment d’appartenance et de participation à la vie scolaire), leur engagement scolaire ou institutionnel (participation aux exigences scolaires formelles) de même que leur engagement intellectuel  (investissement affectif et cognitif important dans l’apprentissage, s’appuyant sur des processus mentaux de niveau élevé - comme l’analyse et l’évaluation- pour mieux comprendre, résoudre des problèmes complexes ou construire de nouvelles connaissances.

 

Enseignement sensible à la culture : l’enseignement sensible à la culture, ou pédagogie sensible à la culture, est un enseignement qui reconnaitre que les modes d’apprentissage des élèves sont différents et qui utilise les milieux sociaux et culturels des élèves, leurs identités, leurs connaissances antérieures et leurs expériences et intérêts,pour construire, étendre et partager les connaissances chez les élèves.

 

Équité : Principe de traitement juste, inclusif et respectueux de toutes les personnes. L’équité ne signifie pas que tout le monde est traité de la même façon, sans égard aux différences individuelles. expression de l’identité sexuelle.

 

Facteurs atténuants et autres facteurs : facteurs qu’il faut prendre en considération lors d’une décision  sur la suspension ou l’expulsion d’un élève.

  • Facteurs atténuants : l’élève est incapable de contrôler son comportement; l’élève est incapable de comprendre les conséquences prévisibles de son comportement; la présence continue de l’élève dans l’école ne pose pas de risque inacceptable pour la sécurité de qui que ce soit.

  • Autres facteurs : les antécédents de l’élève; le fait de savoir si un processus de discipline progressive a été ou non appliqué à l’élève; le fait de savoir si l’activité pour laquelle l’élève est ou peut être suspendu ou renvoyé est liée au harcèlement de l’élève, notamment en raison de sa race, de son origine ethnique, de sa religion, de son handicap, de son sexe ou de son orientation sexuelle ou de toute autre forme de harcèlement; les conséquences de la suspension ou du renvoi sur la poursuite des études de l’élève; l’âge de l’élève; dans le cas d’une ou d’un élève pour lequel un plan d’enseignement individualisé (PEI) a été élaboré; si son comportement était une manifestation du handicap identifié dans le plan; si des mesures d’accommodement adéquates et personnalisées ont été prises; si la suspension ou le renvoi risque d’aggraver son comportement ou sa conduite.

 

Harcèlement : Forme de discrimination qui peut inclure un intérêt importun, des remarques ou des plaisanteries inconvenantes, des gestes déplacés, des menaces ou des insultes, ainsi que tout autre agissement (y compris la diffusion d’images) qui insulte, offense ou rabaisse quelqu’un en raison de son identité.

 

Homophobie : Attitude désobligeante ou hostile, ou parti pris négatif à l’encontre des personnes qui sont ou qui se perçoivent comme lesbiennes, gaies, bisexuelles ou transgenres (LGBT).

 

Matériel pédagogique sans préjugés:  matériel pédagogique qui réflete la diversité des apprenantes et apprenants et qui visent à éliminer tous motifs de discrimination tel qu’identifiés par la Commission ontarienne des droits de la personne.

Obstacle : entrave à l’équité qui peut être visible ou voilée, volontaire ou involontaire, systémique ou spécifique à une personne ou à un groupe, et qui interdit ou limite l’accès aux possibilités, aux bénéfices ou aux avantages dont jouissent les autres membres de la société.

Plan d’amélioration d’une école :  plan de route qui décrit les changements qu’une école doit apporter pour améliorer le rendement de ses élèves et qui précise la façon dont ces changements seront apportés et le moment quand ils le seront.

Préjugé : jugement prématuré (habituellement négatif) de groupes ou de personnes, ou notions préconçues à leur égard, fondées sur de fausses informations, des partis pris ou des stéréotypes.

 

Racisme : ensemble des agissements, d’opinions et de préjugés erronés provenant de la conviction qu’une race est intrinsèquement supérieure à une autre.

 

Sondage sur le climat scolaire : Les conseils scolaires sont tenus de réaliser au moins une fois tous les deux ans des sondages sur le climat scolaire auprès de leurs élèves, du personnel scolaire et des parents en raison du rôle qu’il peut jouer  pour un climat scolaire positif.

Stratégie ontarienne d’Équité et d’éducation inclusive : lancée initialement en 2009 et révisée par la suite en 2014, elle vise à aider le milieu de l’éducation èa travers la province à cerner et à éliminer les préjugés discriminatoires et les barrières systémiques afin d’améliorer le rendement et le bien-être de tous les élèves.

Glossaire

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

© 2017 CRRIDEC